mercredi 30 avril 2014

Afghanistan: les inondations tuent 127 dans le nord



(Reuters) - Plus de 100 personnes ont été tuées et des milliers de sans-abri par des inondations dans le nord et l'ouest de l'Afghanistan, ont indiqué des responsables vendredi, incitant appels désespérés de l'aide aux autorités provinciales pauvres.
Des milliers de maisons ont été englouties par les eaux de crue dans quatre provinces, après trois jours de fortes pluies dans ce qui est traditionnellement une période humide au début du printemps.
Dans le nord de la province de Jawzjan, chef de la police Mohammad Faqer Jawzjani dit 55 corps ont été retrouvés, et que le nombre de morts augmentera au cours des prochains jours.
"Fournir une aide ou de l'aide à partir du sol est impossible," at-il dit à Reuters. "Nous avons effectué 1.500 personnes vers des zones sûres de districts voisins par hélicoptère. Nous avons besoin de l'aide d'urgence du gouvernement central et les agences d'aide."
Le gouverneur de la province de Faryab voisin dit 33 personnes y avaient trouvé la mort et 80 autres ont été portées disparues.
"Dix mille familles ont été touchées et plus de 2.000 maisons ont été détruites", a déclaré Mohammadullah Batazhn.
13 autres personnes ont été tuées dans les provinces de Badghis et de Sar-e Pol, selon des responsables locaux.
(Reportage par Folad Hamdard à Kunduz, Mirwais Harooni à Kaboul; Ecrit par Jeremy Laurence, édité par Mark Trevelyan)
Les crues soudaines ravagent quatre provinces dans le nord de l'Afghanistan.
Au moins 127 personnes sont mortes et des centaines de villageois ont été déplacés après des inondations soudaines ravagé le nord de l'Afghanistan, les autorités en cas de catastrophe dimanche.
Le vice-gouverneur de la province de Jowzjan nord de l'Afghanistan a dit Anadolu Agency qu'à la suite de la crue d'au moins 66 personnes sont mortes, 36 sont portées disparues et une autre 15 000 ont été déplacées.
Les rapports initiaux indiquent que Jozjan est la province la plus touchée dans la région.
Sar-e Pol gouverneur Abduljabbar Hakhbin déclaré que le nombre de décès dans la province est passé à 20, et 30 autres ont été portés disparus.
Le gouverneur de la province de Faryab, Mohammadollah Betash, a déclaré 33 personnes y avaient trouvé la mort, plus de 8.000 personnes ont été déplacées et beaucoup ont été portés disparus.
Le nombre de morts dans le Baghdis atteint huit, selon Hamidollah Mobariz Hamidi, une autorité en cas de catastrophe.
De fortes pluies ont également causé des dommages considérables aux habitations et l'agriculture depuis jeudi soir.
Les populations afghanes touchées ont besoin d'eau potable, des fournitures médicales, de nourriture et d'abris d'urgence, l'agence des affaires humanitaires de l'ONU.







DUSHANBE 28 Avril 2014 Asia-Plus - inondations provoquées par des pluies torrentielles récentes tué cinq personnes dans la vallée Hisor (Tadjikistan centrale) vendredi dernier (25 Avril), portant le nombre total de personnes tuées par les catastrophes naturelles dans le pays ce mois à 23, selon le Comité pour les situations d'urgence et de défense civile (CES).
Une source officielle au CES dit que les pluies torrentielles, le vendredi 25 ont provoqué des inondations dans le district de Roudaki et la ville de Tursunzoda. "Trois enfants ont été tués dans le district de Roudaki et deux jeunes hommes ont été tués dans Tursunzoda," a dit la source
 Selon lui, les inondations ont sévèrement endommagé de nombreux hectares de terres agricoles dans la vallée Hisor.
Par ailleurs, une coulée de boue qui a été causé par de fortes pluies dans le centre administratif du district Yovon (de la province de Khatlon) détruit un pont. Pas de blessés a été signalé dans Yovon, selon la source.