jeudi 26 février 2015

Milliers de personnes déplacées par les inondations dans l'extrême nord de la Bolivie

Les inondations ont forcé plus de milliers de leurs maisons dans le département de Pando à l'extrême nord de la Bolivie. Les autorités disent que 1069 familles ont été touchées. 

Les fortes précipitations au cours des derniers jours a forcé l'Acre de la rivière de déborder. Dans certains domaines, il est 14 mètres au-dessus des niveaux normaux . Certains résidents vivant à proximité de la rivière Acre ont été évacués. Les niveaux de la rivière Tahuamanu sont également dit d'être extrêmement élevé. En outre de fortes précipitations a été prévue pour les prochaines 24 heures et la situation devrait encore se aggraver. Heavy Rain est également attendue dans les régions du sud du pays. Jusqu'à présent, la région la plus touchée est pensé pour être le département capitale, Cobija, et la petite ville de San Pedro de Bolpebra, qui se trouve des banques de l'Acre de la rivière, sur la frontière avec le Pérou et le Brésil. Le latine Poster rapporte que le maire de San Pedro de Bolpebra dit que sa ville avait été presque complètement emporté par les eaux de crue. Cité dans Le latine Poster , maire Romulo Terrazas dit. 
Les eaux de la rivière se élève à 14m [46ft]-dessus de leur niveau normal, donc entre la communauté et les autorités nous avons décidé de reconstruire une nouvelle ville pour éviter plus de dégâts "
Le clip vidéo ci-dessous montre une vue aérienne de l'inondation de la rivière Acre autour de San Pedro de Bolpebra. 


la distribution de l'aide 

Les gouvernements nationaux et départementaux travaillent ensemble pour fournir une assistance humanitaire aux victimes des inondations. Le gouvernement bolivien ont distribué des couvertures et des moustiquaires pour 600 des personnes déplacées.
Le vice-président Alvaro Garcia Linera, accompagné par des journalistes personnellement supervisé les zones touchées pic.twitter.com/JSexQpUEYZ - Ana Lucia Reis (UciaAna) Février 24, 2015
25 tués par les phénomènes météorologiques violents depuis Octobre 2014 

Les chiffres récents du gouvernement bolivien disent que 25 personnes ont été tuées dans les inondations ou les glissements de terrain depuis Octobre 2014. Au moins 15 personnes sont mortes dans les inondations en Janvier de cette année. 

Depuis Octobre (le début de la saison des pluies ) plus de 20 000 familles ont été touchées dans 76 municipalités de neuf départements, avec 39 municipalités appeler un état ​​d'urgence. Autant que 313 maisons et plus de 13 000 hectares de cultures ont été endommagés. Les départements les plus touchés depuis Octobre 2014 sont La Paz, Chuquisaca et Cochabamba.Avec la poursuite de fortes pluies, le pays est craignant une répétition des terribles inondations de Février 2014 et qui étaient parmi les pires de la Bolivie a vu. Au moins 56 personnes sont mortes dans les inondations, qui ont également tué 150 000 bovins, détruit 43 000 hectares de terres agricoles et affectées 58 000 familles. La région de Beni a été particulièrement touchée.