dimanche 28 juin 2015

200 personnes évacuées après glissement de terrain en Equateur

Les autorités équatoriennes ont confirmé aujourd'hui qu'aucune victime n'a été signalée et il ya des personnes portées disparues dans un glissement de terrain hier, vendredi, il a enterré cinq maisons dans la communauté de la province de Napo Oyacachi. 

Christian Rivera, directeur du Centre des opérations d'urgence (COE) du district métropolitain de Quito, a déclaré à Efe qu'une vingtaine de maisons ont été touchées par le glissement de terrain, mais seulement neuf d'entre eux ont subi des dommages considérables. Oyacachi est une ville dans province de Canton Chaco de Napo, dans les contreforts d'une branche de la Cordillère des Andes qui est inséré dans l'Amazonie. Bien que les évaluations initiales avertissement d'une centaine de personnes disparues, Rivera a fait remarquer qu '"aucune des personnes décédées blessés »ou vous avez perdu. Une quarantaine de personnes ont été accueillies dans l'église de la ville, tout en continuant les efforts de secours, a ajouté la source. Le glissement de terrain a été provoqué par l'accumulation d'humidité dans une colline, que l'effondrement a provoqué la coulée de boue qui a chuté de le ruisseau qui donne Oyacachi. En outre, le COE de Quito, dans le personnel de l'opération d'urgence a participé Département de gestion des risques, la police et le service d'incendie dans la capitale. Sur cet événement, le président équatorien, Rafael Correa, dans son rapport samedi habitude, envoyé des salutations et la solidarité de son gouvernement au peuple de Oyacachi. "Tout notre soutien" à la communauté touchée, Correa a dit, précisant que l'avalanche, selon des rapports récents, a laissé 20 maisons touchées, une fois "complètement détruit", 200 personnes évacuées et «41 familles sans abri qui ont perdu leurs maisons" . La tête du ministère de la Gestion des Risques, Maria del Pilar Cornejo, a déclaré pour sa part que les actions sont toujours effectués pour répondre à l'urgence. «Dieu merci, nous avons aucun regrets victime» a réitéré Cornejo. Les fortes précipitations dans plusieurs régions du pays ont généré des glissements de terrain, ces derniers jours, qui ont causé la fermeture de certaines routes. Il est prévu de soumettre la saison des pluies avec l'arrivée de «l'été équatoriale," caractérisé par beau temps.