mercredi 31 août 2016

La Russie aurait, selon certaines sources, mobilisé 300 000 troupes

Résultats de recherche d'images pour « La Russie aurait, selon certaines sources, mobilisé 300 000 troupes »* Je fais ici une traduction partielle de l'article, mais celui-ci mérite d'être traduit et lu en entier puisqu'il expose de façon claire les enjeux géopolitiques actuels qui pourraient, à court ou moyen terme, se solder en une guerre mondiale. Je suis toujours prudente avec les informations provenant de prétendues sources au sein des agences officielles, mais nul besoin de "intel" pour se douter que les relations diplomatiques entre la Russie, l'Otan, la Turquie et la Syrie sont extrêmement tendues et fragiles.

Nous savons que la Russie est actuellement en exercices militaires à grande échelle et qu'elle a mis ses troupes en "mode plein combat". Le nombre de soldats et d'équipement déployés n'a pas été révélé par le ministre de la Défense russe. Les exercices se déroulent dans la région de la Crimée et aussi tout près de l'Estonie, de la Lettonie et Lituanie, ainsi que sur le territoire couvrant les montagnes de l'Oural à la Sibérie centrale:
http://timesofindia.indiatimes.com/world/europe/Russia-launches-large-scale-military-drills-puts-troops-on-full-combat-mode/articleshow/53858812.cms

Le 12 août: "La Russie déploie des systèmes de défense antimissile en Crimée"
http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/08/12/crimee-regain-de-tension-entre-la-russie-et-l-ukraine-les-etats-unis-et-l-otan-inquiets_4981736_3214.html#8DpigilIGDpUrJAC.99

On ne peut pas conclure que 300 000 soldats sont déployés, mais nous sommes forcés de constater que l'ours sort les dents!

Lundi le 29 août, nous avons signalé que la Russie avait mobilisé les troupes de l' armée de réserve pour la première fois depuis l'invasion de la Tchécoslovaquie en 1968. Aujourd'hui, mardi 30 août, nous avons constaté que la mobilisation totale est en fait de 80 brigades. Environ 10 brigades de chars, 30 brigades de fusils à moteur (l'équivalent d'une division d'infanterie mécanisée dans les autres armées, équipées de véhicules blindés, de véhicules de combat d'infanterie), 20 pièces d'artillerie et 20 autres brigades de soutien. Donc, environ 300.000 hommes.  

Le réseau SuperStation95 a obtenu de nos contacts au Pentagone, au Département d'Etat, de la communauté du renseignement, des réponses très inquiétantes.

Selon le Pentagone, il n'y a jamais eu une telle mobilisation comme ça en Russie auparavant. L'état de cette mobilisation est décrit par les responsables du Pentagone chevronnés comme étant "stupéfiant!" Selon deux sources distinctes de la communauté du renseignement, diverses sources indiquent que les Russes ont l'intention de prendre des mesures, mais ils ne sont pas certains si cette action sera en Ukraine, en Syrie ou.. en Turquie. 

(...)

Les analystes interrogés estiment que l'invasion aura lieu en septembre après le Sommet du G-20 en Chine. Ils savent aussi que les Russes peuvent se déplacer avec tant de puissance, tant de troupes et tellement d'armure que l'Ukraine pourrait tomber en quelques jours. . . avec l'OTAN tout à fait impuissante à faire quoi que ce soit à ce sujet.

Traduction partielle de l'article trouvé sur: