vendredi 11 novembre 2016

6.2 tremblement de terre de magnitude frappe au large des côtes de Honshu

© USGS
Un séisme de magnitude 6,2 a frappé au large de la côte de l'île japonaise de Honshu, les rapports USGS. TEPCO a déclaré qu'il vérifie l'intégrité de sa centrale nucléaire paralysé, comme l'épicentre était situé relativement près de la préfecture de Fukushima. 

Le tremblement de terre a frappé autour de 21h43 GMT vendredi, environ 65 km à l' est-nord -est de la ville de Sendai. L'Agence météorologique du Japon a mesuré le séisme à la magnitude inférieure de 5,8. 

Aucune alerte au tsunami a été émis par l'AGC. Le Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique a également déclaré que «un pacifique à l' échelle tsunami destructeur ne devrait pas." 


Tokyo Electric Power, l'exploitant de la centrale nucléaire de Fukushima paralysé, est de vérifier si le séisme a eu un impact sur l'installation, a rapporté Reuters citant NHK du Japon. 

Plus tôt vendredi, quelque 23.000 personnes ont participé à un exercice annuel à la centrale nucléaire de Ikata dans la préfecture d' Ehime, au sud du Japon, des nouvelles NHK rapporté. L'exercice d'exercice d'urgence a été basé sur un scénario dans lequel puissant tremblement de terre frappe la région. 

Tirant les leçons du tsunami Mars 2011, un exercice dans lequel les résidents ont été évacués par bateau a eu lieu pour la première fois à Cape Sada, le diffuseur noté. Les employés de l'usine gérée par Shikoku Electric Power Company ont été rejoints par des représentants de 90 organisations, y compris les gouvernements centraux et locaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire