mardi 15 novembre 2016

Grêle sévère tue le bétail et laisse les familles sans abri au Zimbabwe

Environ 50 fermes ont été détruits par une tempête de grêle qui a frappé plusieurs villages de Bulilima District pendant le week - end et denombreuses familles , il y a maintenant besoin d' un abri temporaire et de la nourriture. 

La grêle a également tué le bétail et les maisons détruites samedi soir. 

Un chef local hier décrit l'incident comme une tragédie et dit que les gens avaient besoin d'abris temporaires, des vêtements et de la nourriture. 

Administrateur Bulilima District Mme Ethel Moyo a confirmé l'incident et a déclaré les membres de l'Unité de protection civile ont été déployés pour évaluer les dégâts. 

«J'ai reçu un rapport que plusieurs fermes et le bétail ont été détruits par les pluies du week - end. Je ne l' ai pas reçu des informations détaillées sur l'ampleur des dégâts , mais que la CPU nous sommes prêts à voyager dans la région pour évaluer les dégâts. 

" De là , nous allons ensuite mobiliser des ressources pour aider les personnes affectées avec tout ce qui est nécessaire, at - elle dit. 

Le conseiller de Bambadzi Ward, M. Zoolakes Nyathi, a déclaré environ 50 fermes dans différents villages de sa région avaient été affectées. 

Il a dit que les pluies ont commencé à environ 19 heures et a duré pendant environ 30 minutes , mais a causé beaucoup de destruction. 

M. Nyathi a déclaré villageois qui avaient leurs maisons complètement détruites ont passé les deux dernières nuits de sommeil en plein air. 

Il a dit que les villageois ont aussi besoin de nourriture. 

«Au début , notre région a connu des vents violents qui se sont traduites dans une tempête de grêle. Les vents étaient graves et plusieurs maisons avaient leur toit soufflé. 

Les grêlons étaient grandes et ils ont brisé des fenêtres et des biens. 

" Je mené une enquête après l'incident et a noté que près de 50 fermes avaient été touchées. Élevage avait également été tué , bien que je ne suis pas encore connaître le nombre. Il y a aussi des cas de bétail et les ânes qui sont morts alors que certains ont été blessés ", a déclaré M. Nyathi. 

Un des villageois touchés de Mbimba 1 région, M. Nkululeko Ndebele, a déclaré quand les pluies intensifié il avait nulle part où aller avec sa famille. 

Il a dit le toit de sa maison principale a été soufflé tandis que les deux autres cases ont été détruites par les pluies. 

"Je ne l' ai jamais vu autant de pluie et tant de destruction. J'ai eu 30 poulets dans ma volaille course et ils ont tous été tués. Il me manque quatre bovins et je ne suis pas sûr si elles sont vivantes. 

«Je suis une famille de quatre enfants et toute notre nourriture a été détruite par les pluies. J'ai aussi perdu beaucoup de biens et d' autres objets de valeur. Je ne sais pas comment je vais réussir à réparer ma maison parce que je n'ai pas l' argent, » , a déclaré M. Ndebele. 

Chef Madlambuzi dit qu'il y avait un besoin pour aider les familles touchées qui ont besoin de toute urgence temporaire des abris, des vêtements et de la nourriture. 

Il a dit que les villageois avaient essayé de contribuer alimentaire pour aider leurs voisins touchés , mais ce qui était nécessaire était hors de leur portée. 

Chef Madlambuzi décrit l'incident comme une grande tragédie. 

"Il est triste que nous attendons avec impatience les pluies tout ce temps et maintenant ils sont venus , mais ils ont causé la destruction. 

" Les gens sont maintenant bloqués car ils ont perdu leurs maisons et source de subsistance ", at - il dit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire