samedi 31 décembre 2016

Les inondations laissent 50 morts et des milliers sans-abri à Boma, République démocratique du Congo

© Gouvernement du Kongo Central Province. 
Les inondations à Boma, République démocratique du Congo, le 27 Décembre ici 2016.
Une tempête et des pluies torrentielles dans la ville portuaire de Boma en République démocratique du Congo plus tôt cette semaine a provoqué de graves inondations après la rivière Kalamu à éclater ses banques le mardi 27 Décembre 2016. 

Le gouvernement de la province Kongo Central dit que au moins 50 personnes sont morts dans les inondations. Plus de 1000 maisons ont été détruites et de nombreux autres endommagés, laissant le plus grand nombre de 10.000 sans - abri. 

Gouverneur Jacques Mbadu nsitu visité Boma le 27 Décembre. Il a dit que les niveaux de la rivière a augmenté de façon spectaculaire entre 2 et 3 mètres de haut dans les deux heures. 

Le gouvernement provincial Kongo Central a déclaré que le gouvernement local et provincial ainsi que des organisations humanitaires et les ONG ont répondu à l'urgence, en enterrant les zones touchées mortes et de nettoyage. Certaines des victimes sont encore à identifier et à l' évaluation des dégâts complets sont encore à réaliser. Certaines parties de la ville sont encore couverts dans les débris des inondations et de la boue qui est jusqu'à un mètre de profondeur à certains endroits. Le gouverneur a dit qu'il ya une crainte que plusieurs organismes peuvent être enterrés dans la boue et les équipes vont continuer à rechercher les zones touchées. 


© Gouvernement du Kongo Central Province. 
Les inondations à Boma, République démocratique du Congo, le 27 Décembre ici 2016.

Selon un rapport du gouvernement provincial, des parties du port international ont également été inondées, ainsi que les écoles et les centres de santé. L' eau potable dans la ville a également été touchée. 

Boma est situé sur les rives du fleuve Congo le long de la frontière avec l' Angola. La rivière Kalamu à travers le milieu de la ville avant qu'elle ne rencontre le Congo près du port de Boma. 

Le rapport du gouvernement provincial a blâmé les inondations sur la construction non réglementée le long des rivières, y compris le Kalamu, Sindi, Lovo et Lukunga. Mauvaise gestion des déchets bloquant des rivières a également été blâmé.