samedi 31 décembre 2016

Plus de 6.500 séismes ressentis à travers le Japon en 2016, trois fois plus que l'année précédente


JMA confirme plus de 6.500 séismes ont frappé le Japon cette année, trois fois plus qu'en 2015
Le nombre de séismes notables qui ont frappé le Japon en 2016 a dépassé 6.500, trois fois plus que l'année précédente , l'Agence météorologique du Japon a déclaré vendredi. 

Au 7 h le jeudi, un total de 6566 tremblements de terre avec une intensité mesurée sur l'échelle sismique japonaise a frappé l'archipel, contre 1.842 en 2015, selon les chiffres révélés vendredi. 

L'échelle utilisée pour mesurer JMA l'intensité des tremblements de terre va de zéro à sept, zéro étant le plus faible, et se concentre davantage sur les zones touchées que sur l'intensité des tremblements comme est le cas avec l'échelle de Richter, nouvelles Efe. 

Plus de 10.000 tremblements de terre ont frappé le pays en 2011, la plupart d'entre eux répliques du tremblement de terre dévastateur qui a déclenché le tsunami qui a conduit à la catastrophe nucléaire de Fukushima, le pire depuis Tchernobyl. 

Bien que le nombre de tremblements de terre a considérablement diminué depuis lors, l'agence japonaise a déclaré l'augmentation de cette année pourrait être attribuée aux puissants séismes qui ont frappé la préfecture de Kumamoto dans l'île méridionale de Kyushu en Avril. 

La première des tremblements de terre, mesurant 6,5 sur l'échelle de Richter et 5 sur l'échelle japonaise, a frappé la région en Avril 14. 

Elle a été suivie deux jours plus tard par un autre séisme de magnitude 7,3, qui a tué environ 50 personnes et a causé d' importants dégâts matériels. 

Au cours de ce seul mois, plus de 3000 tremblements ont frappé le sud - ouest du Japon. 

Selon les données de JMA, 33 séismes ont atteint inférieur et supérieur de niveau 5 ou plus sur l'échelle de cette année. 

La plus récente a eu lieu le mercredi soir, quand un tremblement de terre de magnitude 6,3 a frappé la région d' Ibaraki où il a atteint un niveau supérieur 6 sur l'échelle japonaise sans une alerte au tsunami étant émis ou les rapports de dommages - intérêts.