mercredi 1 février 2017

"La couverture médiatique sur la Syrie est le plus grand mensonge médiatique de notre temps": Entretien avec flamand Priest en Syrie

download_3_Flamand Père Daniël Maes (78) vit en Syrie dans le Mar Yakub monastère sixième centenaire dans la ville de Qara, à 90 kilomètres au nord de la capitale Damas. Père Daniel a été témoin de la «guerre civile» et selon lui, les rapports occidentaux sur le conflit en Syrie sont très trompeuses. En bref: "les Américains et leurs alliés veulent ruiner complètement le pays."
Interviewer: Vous êtes très critique de la couverture médiatique sur la Syrie. Qu'est - ce qui vous dérange?
Père Daniel: "L'idée qu'un soulèvement populaire a eu lieu contre le président Assad est complètement faux. Je suis allé dans Qara depuis 2010 et je l' ai vu de mes propres yeux comment les agitateurs de l' extérieur de la Syrie ont organisé des manifestations contre le gouvernement et les jeunes recrutés. Cela a été filmé et diffusé par Al Jazeera pour donner l'impression que la rébellion avait lieu. Les meurtres ont été commis par des terroristes étrangers, contre les communautés sunnites et chrétiennes, dans un effort pour semer la discorde religieuse et ethnique parmi le peuple syrien. Alors que dans mon expérience, le peuple syrien ont été effectivement très unis.
Avant la guerre, ce fut un pays harmonieux: un État laïque dans lequel les différentes communautés religieuses vivaient côte à côte pacifiquement. Il n'y avait guère de la pauvreté, l'éducation était gratuite, et les soins de santé était bonne. Il était non seulement possible d'exprimer librement vos opinions politiques. Mais la plupart des gens ne se soucient pas de cela. "


Interviewer:  Mère Agnès-Mariam, de votre Mar Yakub ( "Saint Jacob") monastère, est accusé de pactiser avec le régime. Elle a des amis au plus haut niveau.
Père Daniel: «mère Agnès-Mariam aide la population: elle a récemment ouvert une soupe à Alep, où 25.000 repas sont préparés cinq fois par semaine. Regardez, il est miraculeux que nous sommes encore en vie. Nous le devons à l'armée du gouvernement d'Assad et de Vladimir Poutine, parce qu'il a décidé d'intervenir lorsque les rebelles ont menacé de prendre le pouvoir.
Lorsque des milliers de terroristes installés dans Qara, nous sommes devenus peur pour nos vies. Ils sont venus des pays du Golfe, l'Arabie Saoudite, l'Europe, la Turquie, la Libye, il y avait de nombreux Tchétchènes. Ils ont formé une force d'occupation étrangère, tous les alliés à Al-Qaïda et d'autres terroristes. Armés jusqu'aux dents par l'Occident et leurs alliés avec l'intention d'agir contre nous, ils ont littéralement dit: "Ce pays nous appartient maintenant." Souvent, ils étaient drogués, ils se sont battus les uns des autres, dans la soirée, ils ont tiré au hasard. Nous avons eu à se cacher dans les cryptes du monastère pendant une longue période. Lorsque l'armée syrienne les a chassés, tout le monde était heureux: les citoyens syriens parce qu'ils détestent les rebelles étrangers, et nous parce que la paix était revenue. "
Interviewer: Vous dites que l'armée syrienne protège les civils, mais il y a toutes sortes de rapports sur les crimes de guerre commis par les forces d'Assad, tels que les bombardements avec des bombes de canon.
Père Daniel: «Ne savez - vous pas que la couverture médiatique sur la Syrie est le plus grand mensonge médiatique de notre temps? Ils ont vendu pur non - sens à propos de Assad: Il était en fait les rebelles qui ont pillé et tué. Pensez - vous que le peuple syrien sont stupides? Pensez - vous que ces gens ont été forcés de se réjouir pour Assad et Poutine? Ce sont les Américains qui ont une main dans tout cela, pour les pipelines et les ressources naturelles de cette région et pour contrecarrer Poutine ".
L'Arabie Saoudite et le Qatar veulent établir un Etat sunnite en Syrie, sans liberté religieuse. Par conséquent, Assad doit partir. Vous savez, quand l'armée syrienne se préparait pour la bataille d'Alep, les soldats musulmans sont venus me d'être béni. Entre musulmans ordinaires et les chrétiens, il n'y a pas de problème. Ce sont ces islamistes, des rebelles radicaux soutenus par l'Occident qui veulent nous massacrer. Ils sont tous d'Al-Qaïda et IS. Il n'y a pas de combattants modérés plus ".
Interviewer: Vous mentionnez une fois Hillary Clinton d'être un diable dans l' eau bénite », parce que le ministre comme étranger, elle a délibérément aggravé le conflit.
Père Daniel: «Je suis heureux avec Trump. Il voit ce que chaque personne normale comprend: Que les États-Unis devraient empêcher les pays qui possèdent des ressources naturelles sape. La tentative des Américains d'imposer un monde unipolaire est le plus gros problème. Trump comprend que l' islam radical est une menace plus grande que la Russie.
Qu'est-ce que je me soucie de savoir s'il prend parfois son pantalon? Si Trump pratique la géopolitique de la façon dont il a promis de le faire, l'avenir semble prometteur. Ensuite, il va devenir semblable à l'approche de Poutine. Et nous espérons ensuite, il y aura une solution pour la Syrie, et la paix sera de retour ".
Interviewer: Vous comprenez que votre analyse est controversée et rencontrerez beaucoup de critiques?
Père Daniel: "Je parle de l' observation personnelle. Et personne n'a à me croire, non? Mais je sais une chose: Les médias peuvent soit contribuer au massacre du peuple syrien ou d' aider le peuple syrien, avec leur couverture médiatique. Malheureusement, il y a trop de partisans et des lâches parmi les journalistes ".

http://www.globalresearch.ca/the-media-coverage-on-syria-is-the-biggest-media-lie-of-our-time-interview-with-flemish-priest-in-syria/5571199?platform=hootsuite