jeudi 30 janvier 2014

Inondations dans le Sud-Ouest : la Gironde passe aussi en vigilance orange



Ce jeudi à 10h, dans son dernier bulletin, Météo France vient d'ajouter la Gironde en vigilance orange aux crues. Un département qui s'ajoute aux Landes et aux Pyrénées-Atlantiques. 

La côte atlantique des Landes et du pays basque restent également en alerte jaune "vagues-submersion", avec la conjonction de fortes marées prévues en cette fin de semaine

Des risques d'orages sont aussi signalés sur l'Aquitaine par l'observatoire des orages Keraunos : Les averses se succéderont régulièrement, en évoluant ponctuellement jusqu'à l'orage, notamment près des côtes. Généralement organisés en petits amas, ces averses et orages produiront des pluies parfois soutenues, mêlées de chutes de grésil ou de très petite grêle. Le potentiel de rafales descendantes sera toutefois sur le déclin par rapport aux deux derniers jours. En fin de journée, les profils tendront à se stabiliser, et le risque orageux deviendra nul la nuit prochaine. 

Des risques d'orages sont aussi signalés sur l'Aquitaine par l'observatoire des orages Keraunos : Les averses se succéderont régulièrement, en évoluant ponctuellement jusqu'à l'orage, notamment près des côtes. Généralement organisés en petits amas, ces averses et orages produiront des pluies parfois soutenues, mêlées de chutes de grésil ou de très petite grêle. Le potentiel de rafales descendantes sera toutefois sur le déclin par rapport aux deux derniers jours. En fin de journée, les profils tendront à se stabiliser, et le risque orageux deviendra nul la nuit prochaine. 

Carte vigilance crues FranceSur le front des inondations, la confluence Garonne-Dordogne est passée en vigilance orange, La hauteur de la Garonne est importante, notamment à Bordeaux, où la dernière marée haute n'était pas loin du niveau marquant de février 2007 (6,48m). 

A Bordeaux il est prévu : pour la pleine mer de 18h30 ce jeudi soir, une hauteur aux alentours de 6,50 m (+/-20 cm). 

L'Estuaire de la Gironde est aussi passé en vigilance jaune. 

Ce jeudi, la circulation a été perturbée par la montée des eaux sur les quais de Bordeaux. et le stationnement était interdit sur les berges rive droite. Dans le reste du département, le Conseil Général recensait près d'une cinquantaine de routes coupées ou à utiliser avec prudence. Le point ici. 

A Bordeaux ce jeudi matin, le stationnement était interdit sur les berges, rive droiteEn sud-Gironde, la montée des eaux est effective depuis plusieurs jours. Exemple à Saint-Selve, où dans un quartier complètement inondé, les habitants s'indignent

Le trafic SNCF est perturbé vers le Sud à cause des inondations. "En raison de fortes pluies dans le Sud-Ouest qui occasionnent d'importantes inondations, les trains qui roulent entre Bordeaux et Tarbes ou entre Bordeaux et Hendaye doivent ralentir par mesure de sécurité. 

En conséquence, ils sont susceptibles d'être retardés de 15mn à 1h environ" explique la SNCF. 

La crue se stabilise à son niveau actuel sur Mont-de-Marsan, Campagne et Tartas. La décrue est très nette au niveau des communes d'Aire-sur-l'Adour, Saint-Sever et Grenade. Sur Dax, la côte devrait se stabiliser ce jeudi. 

Un régime d'averses est encore attendu ce jeudi. Si les volumes attendus devraient rester limités sur les agglomérations de Mont-de-Marsan et de Dax, ils devraient être plus conséquents (jusqu'à 30 mm) au sud-ouest de cette zone, notamment sur l'aval de l'Adour. 

Une accalmie totale est prévue pour la journée de vendredi, à partir de 7 heures du matin. 

En Pays basque, les fortes marées auront des conséquences sur les crues de l'Adour maritime. 

Les coefficients de marée augmentant progressivement jusqu'à samedi (jeudi après-midi 101, vendredi 107 puis 111 auxquels s'ajoute une surcote d'environ 50 cm à l'embouchure) et les conditions de débit se stabilisant à des valeurs élevées, les niveaux atteints lors des prochains pics de pleine mer augmenteront progressivement et seront supérieurs aux valeurs observées ce jeudi matin. 

En Béarn, les cours d'eau sont repassés au vert. Après les inondations, l'heure est au bilan avec d'importants dégâts sur le réseau routier

Après cinq jours de vigilance et d'inquiétude, les rivières et cours d'eau de Lot-et-Garonne ont pour la plupart amorcé la décrue. Une décrue lente qui peut, en partie, s'expliquer par des nappes phréatiques déjà gorgées de réserves... Ce qui n'était pas arrivé depuis plusieurs années. Un trop-plein qui ne permet pas d'absorber les débordements fluviaux. 

C'est pourquoi, la vigilance jaune est maintenue pour la Garonne en Marmandais et Tonneinquais, ainsi que pour le Lot, le Gers et la Baïse. 

Dans le dernier bulletin publié par Vigicrues, ce jeudi matin à 10 heures, l'estuaire de la Charente est à son tour passé en vigilance jaune. Désormais, la totalité du cours du fleuve Charente, depuis la source jusqu'à la mer, est en vigilance jaune. 

Seudre et Lay. Une légère accalmie, avec quelques averses éparses est prévue pour les prochaines 24 heures", indique le site gouvernemental.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire