samedi 28 novembre 2015

Inondations déplace 4.040 familles de Tana River au Kenya

Image
© Kenya Nouvelles Agence 
Une section de la route Hola-Wenje environ un demi-kilomètre du quartier central des affaires de la ville Hola hier.
Au moins 4.040 familles dans le comté de Tana River ont été déplacées par les inondations après Tana est sorti de son lit et a inondé leurs maisons. Aucune victime n'a été signalée. Certaines victimes ont déclaré avoir perdu des biens du ménage, de la nourriture et de l'élevage. Croix-Rouge kényane rivière Tana et directeur régional de Kitui Gerald Bombe a dit au téléphone les victimes campent dans différents sites dans les trois sous-comtés. Bombe a déclaré que les zones les plus touchées sont Madogo dans des sous-comtés Tana Nord, Masabubu et Gubani dans la rivière Tana sous-comtés et 14 villages de Tana Delta. "Nous ont déjà distribué des articles non alimentaires aux victimes dans Madogo et Masabubu, mais nous sommes encore à évaluer la situation dans le delta du Tana, en vue d'aider les victimes ", at-il dit. 





Bombe dit village Gubani dans Kinakomba Ward, Galole circonscription, avait été isolé par les inondations, mais ses dirigeants et ceux de l'administration du comté de Tana River sauvé les villageois. Il y avait des rapports emplacement Waldena dans Galole circonscription avait été coupée après que le niveau de la rivière saisonnière Galole rose. Bombe a déclaré la zone est accessible en tant que résidents peuvent encore traverser la rivière à pied. Si les pluies continuent, cependant, les résidents pourraient se retrouver sans nourriture que la seule voie vers l'emplacement traverse la rivière saisonnière. MCA Maka Jarso avait tôt exhorté le gouvernement à envoyer de la nourriture avant le début de la saison des pluies. Dans Hola, de fortes pluies qui ont frappé la ville et ses environs, le samedi et le lundi détruit les systèmes de drainage. L'eau stagnante pourrait conduire à une épidémie de paludisme et les maladies transmises par l'eau. Les résidents de Mikinduni Ward qui souhaitent rejoindre le centre-ville ont à bord de pirogues à une taxe après la seule voie vers la région est devenue inondée. Il traverse la rivière Galole, à moins d'un kilomètre du quartier central des affaires. "Les résidents à pied sont facturés Sh20 par voyage alors que les opérateurs de moto paient Sh50 pour eux-mêmes et leurs vélos », a déclaré un résident. Les inondations sont également dit d'avoir causé la fermeture de la seule cuisine à l'Hôpital Hola County, forçant les patients à acheter de la nourriture de l'extérieur. Source: Kenya Agence Nouvelles (KNA)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire